Une nouvelle étape vers une amélioration de la qualité de l’air en Hollande-Septentrionale

Actualites
24-01-2017

En Hollande-Septentrionale s’appliquera à compter du 1er mars 2017 une interdiction pour un navire faisant route de dégazer du benzène et des cargaisons contenant du benzène. La députation provinciale de Hollande-Septentrionale a approuvé le 20 décembre la modification de la réglementation environnementale de la province. Cette mesure contribuera à un meilleur environnement et à une navigation intérieure plus propre.

Dégazage de navires faisant route

Le dégazage d’un navire faisant route consiste à déverser activement ou non la vapeur de composés organiques volatils (COV) à partir de la citerne d’un navire ayant transporté des produits pétroliers ou chimiques. Pour cela, aucune mesure de lutte contre les émissions ne doit être prise, contrairement à ce qui se passe pour les navires à quai. Quand les navires-citernes changent de cargaison, il est d’usage de dégazer les vapeurs restant dans la citerne préalablement au chargement d’une cargaison suivante (non)compatible. Ceci pour éviter que la cargaison suivante ne soit polluée par la cargaison précédente.

Coopération

Il est examiné actuellement comment adapter de façon optimale le processus de surveillance et d’application. Sur cette base sera établi un protocole d’application. L’application de l’interdiction se fera en coopération avec la Division Capitainerie, le service Environnement de la zone du canal de la mer du Nord et la Police nationale. Par ailleurs, Port of Amsterdam s’engage à stimuler une capacité de dégazage suffisante dans la région. La régie portuaire est en pourparlers à ce sujet avec des acteurs économiques.

Jusqu’au moment où cette installation sera réalisée, il y aura une phase de transition en ce qui concerne l’application de l’interdiction de dégazage. Port of Amsterdam vous tiendra au courant des développements dans ce domaine.

Contexte

Les provinces du Brabant-Septentrional et de Hollande-Méridionale ont depuis 2015 une interdiction de dégazage pour les navires faisant route. La province de Hollande-Septentrionale a ouvert, avec les provinces d’Utrecht, de Gueldre et de Zélande, une enquête sur les effets de cette interdiction. Il en est ressorti que l’interdiction dans le Brabant-Septentrional et la Hollande-Méridionale a eu une influence limitée sur le nombre de dégazages en Hollande-Septentrionale. Il est possible que cela change dès le moment où l’interdiction de dégazage pour les navires faisant route dans la province d’Utrecht entrera en vigueur. En plus d’une interdiction en Hollande-Septentrionale à compter du 1er mars, celle-ci entrera également en vigueur dans la province d’Utrecht.